collectif barbare portrait projets gens contact home


Coproduction Collectif barbare / Theater Winkelwiese / Forum für Neue Musik Luzern / Theater Tuchlaube

Une pièce d'après les "Esquisses pour un troisième Journal" de Max Frischs à l'occasion du 30 ème jubilée de l' ensemble für neue musik zürich.

Le petit village de Berzona au Tessin était la retraite de Max Frisch entre ses voyages. C'est là que le film „Gespräche im Alter“, ("Conversations de vieillesse") y a été tourné en 1985.

Astride Schlaefli utilise pour sa production des extraits de „Gespräche im Alter“ ainsi que des "Esquisses d'un troisième journal", que Max Frisch a rédigées à New York en 1982/83. Elles aussi soulèvent également des questions sur le vieillissement et la mort et abordent la relation amoureuse d'un homme âgé à une femme très jeune. Frisch parle avec une grande ouverture d'esprit de son expérience du vieillissement, de la conscience de la mort, de la perte de mémoire rampante et de ce "cercle d'amis parmi les morts" qui ne cesse de s'élargir.

La mise en scène imaginative et poétique joue avec les textes de Frisch et les transfère dans un monde scénique bizarre et original. Dans un paysage de chemin de fer Duplo coloré, Frisch et les membres vieillissants de l'ensemble se plongent et se perdent dans un jeu commun. C’est le retour en enfance.



„Ich frage mich manchmal, warum es so schwer ist, über das Alter zu reden.“
(« Je me demande parfois pourquoi il est si difficile de parler de la vieillesse").

M. Frisch

 


2015:

"ich möchte nur noch spielen"